Notre manifeste

Philophonies est née d’une double conviction :

que la philosophie est une clé puissante pour décrypter nos questionnements professionnels

… et que nos questionnements professionnels sont de véritables portes d’entrée vers la philosophie.

Nous souhaitons donc montrer tout la fécondité de cette rencontre, entre la philosophie et nos questionnements professionnels.


#1 La philosophie comme clé de nos questionnements professionnels


La philosophie enrichit notre pensée et nourrit notre action : elle peut éclairer ce pourquoi nous agissons et lui en donner tout son sens et toute sa force. Elle nous permet ainsi de repenser notre vie professionnelle, la façon dont nous la vivons, les objectifs que nous nous fixons, mais aussi les moyens que nous nous donnons. Mais elle ne s’arrête pas à la porte de nos réflexions individuelles ! Elle vient également questionner les organisations, interroger et clarifier le sens de leur mission, questionner et enrichir leur culture et leurs pratiques, mais aussi éclairer les enjeux stratégiques et éthiques qu'elles rencontrent.


Car la philosophie est féconde, bien au-delà de ses strictes limites académiques. En encourageant le questionnement et en cultivant l'étonnement, elle développe l'esprit critique et permet une véritable prise de recul. En portant un soin tout particulier aux concepts, à la signification et aux implications des termes employés, elle permet de développer une pensée plus juste, plus précise, qui porte réellement. En incitant au dialogue et à la maïeutique, elle encourage l'écoute attentive et la parole authentique.

#2 Nos questionnements professionnels comme portes d’entrée vers la philosophie

Nous investissons nos vies professionnelles de nos désirs, de nos craintes et de nos ambitions. Nous y nouons des relations ; des liens s’y font et s’y défont. Nous y consacrons une partie de notre talent et de notre énergie.


C'est d'ailleurs en partie par nos engagements professionnels que nous nous impliquons dans la société et que nous la transformons ! En parallèle, nombre de nos contemporains viennent aujourd'hui questionner la place et la finalité du travail.

Les organisations de travail cherchent quant à elles à repenser leurs actions, en répondant à des attentes de plus en plus fortes d’éthique et de transparence.


Aussi, loin d'être des enjeux secondaires, nos engagements professionnels font émerger de multiples questionnements philosophiques, à un niveau individuel, collectif et social.

 

Philophonies 2020